Commentaires: 8
  • #8

    ktylauney babelio 6/10/2018 (jeudi, 28 février 2019 14:42)

    Je remercie Babelio et les Éditions Eurocibles pour ce magnifique roman reçu dans le cadre de la Masse Critique.
    De délicates aquarelles réalisées par l'épouse de l'auteur ornent la couverture du livre ainsi que chaque début de chapitre.
    Un voyage épique au coeur de la Normandie qui débute en 1895 et se termine en 1918 pour ce premier tome d'une trilogie qui s'avère aussi passionnante que prometteuse.
    Une occasion pour les lecteurs horsains de découvrir un coin de " ma " côte ouest du Cotentin, ses dunes, son havre, ses ciels changeants souvent tourmentés, sa mer bleue, verte ou noire, ses paysages aussi sauvages que splendides.
    Cette saga met en scène une famille pauvre du bord de mer, les Marie.
    Charles Marie est chaumier, métier qui ne rapporte guère à cause de l'ardoise qui a remplacé le chaume sur les toitures.
    Augustin est un ses fils. C'est un excellent élève qui fait la fierté de sa mère, Adeline, et de son instituteur.
    Si jeune et déjà si déterminé à se sortir de la misère, il se promet de réussir dans la vie et de découvrir un jour Paris, la ville lumière.
    Augustin devra étudier, travailler dur, saisir les opportunités qui s'offrent à lui pour provoquer la chance.
    A Marseille, Juliette, fille d'un armateur, devra, quant à elle, batailler contre son père qui projette de la marier à un riche parti parisien pour renflouer ses caisses.
    La condition des femmes changera progressivement avec le temps qui passe. Tandis que Juliette se battra tout en préservant ses valeurs morales et une ligne de conduite irréprochable, d'autres petites bourgeoises n'hésiteront pas à s'affranchir des contraintes et à s'émanciper quitte à créer le scandale.
    " Les dunes du Cotentin, tome 1 : L'appel du large " retrace d'une part la vie misérable de ces paysans, hommes et femmes, qui se tuaient à la tâche dans les champs ou sur l'estran à ramasser du varech, de l'autre la vie aisée des patrons, armateurs ou banquiers d'affaires.
    L'auteur a mis en scène ses personnages en respectant le contexte de l'époque et en les mêlant habilement aux événements historiques. Au début du récit Charles Marie s'échauffe la bile à cause de l'affaire Dreyfus. Plus tard certains des protagonistes rencontreront des peintres célèbres de Montparnasse ou une figure connue du communisme.
    La vie des gens d'un coin du Cotentin, ma terre natale, est bien décrite. J'y ai retrouvé ses mots en patois, la délicieuse teurgoule de t'cheu nous, les forts coefficients de marée et la pêche à la rocaille. Et cette mer qui peut se montrer aussi attirante que dangereuse quand elle remonte.
    Ce premier tome montre l'évolution d'Augustin au fil du temps, de son enfance à sa réussite sociale jusqu'à ce que la première guerre mondiale éclate.
    Des chapitres souvent gais, emplis de tendresse, des souvenirs d'enfant d'Augustin, de ses jeux à la cabane cachée avec Louis, l'ami de toujours, suivis plus tard de ses premiers émois amoureux.
    D'autres sont plus tristes et révoltants quand on arrive à la lecture des passages sur l'horreur de la guerre des tranchées.
    Pendant 4 ans les femmes ont remplacé les hommes partis au combat, avec la peur au ventre qu'on vienne un jour leur annoncer qu'un membre de la famille, un mari, un père, un frère, un fils, ne reviendra pas.
    Belle écriture fluide de François Lequiller qui a su brosser le portrait de personnages attachants. Les événements ou mésaventures s'enchaînent à la perfection apportant une belle intrigue dont une part de mystère reste intacte. L'auteur a glissé dans son histoire un infâme individu enfermé dans un asile. On ne connaît encore rien de son parcours, de son passé, ni même ses motivations si ce n'est qu'il fomente une vengeance dans son cerveau de malade. Un élément accrocheur qui donne envie d'en savoir plus. Tous ces ingrédients ont fait que je n'ai pas pu lâcher ce livre avant de l'avoir terminé.
    J'ai succombé à l'appel du large, cette grande saga romanesque admirablement contée par François Lequiller qui a su m'embarquer dans la vie de ses héros. C'est aussi un hommage qu'il rend à ces hommes et femmes courageux travaillant entre terre et mer.
    Les rencontres de ces personnes venant de différents horizons qui se croisent sur fond d'époque tourmentée sont aléatoires, presque improbables et leurs amours paraissent tout aussi impossibles, à part quand le destin s'en mêle.
    J'ai hâte de lire la suite pour connaître la destinée de la famille Marie.

  • #7

    La Manche libre, 21/7/2018 (vendredi, 20 juillet 2018 19:26)

    LES LIVRES DU MOIS : Les dunes du Cotentin.

    Dans un subtil jeu de destinées, l'auteur nous embarque dans des rencontres imprévues, des changements de situation tout aussi aléatoires que plausibles et cela fait un excellent roman. Car s'y ajoute la solidité de l'arrière-plan historique, de l'affaire Dreyfus à la première guerre mondiale, en passant par la révolution bolchévique.

  • #6

    Côté Manche 9 juin 2018 (lundi, 09 juillet 2018 16:15)

    Un sympathique article !

    https://actu.fr/normandie/saint-lo_50502/francois-lequiller-sort-une-saga-made-in-manche-dunes-cotentin_17675361.html

  • #5

    Ouest France, 16-17 juin 2018 (samedi, 23 juin 2018 15:37)

    Au cœur de la vie des petites gens du XXème siècle.

    Le Trelliais de cœur François Lequiller a sorti, début juin, son dernier roman intitulé "Les Dunes du Cotentin". Il dévoile l'intrigue d'un personnage issu d'une famille pauvre de Ferville….

    Voir l'article complet sur la page "Articles de Presse".

  • #4

    Toutes les Nouvelles de Versailles, 13 juin 2018 (mardi, 19 juin 2018 12:16)

    François Lequiller débute une nouvelle saga familiale.
    L'auteur versaillais François Lequiller vient de sortir un nouveau roman, Les Dunes du Cotentin, tome I, L'appel du large. Une nouvelle saga familiale qui traverse le XXème siècle. On attend déjà le tome II !

  • #3

    Tendance Ouest (lundi, 18 juin 2018 18:39)

    Une sympathique interview de Tendance Ouest :

    https://www.tendanceouest.com/actualite-280089-les-dunes-du-cotentin-de-francois-lequiller-une-saga-familiale.html

  • #2

    La Manche Libre, 9 juin 2018 (jeudi, 07 juin 2018 12:48)

    Un duo d'artistes ! Un couple uni dans la vie comme dans les livres. François et Elisabeth Lequiller sont tombés amoureux du département de la Manche. Lui écrit et elle illustre ses livres.
    La suite dans la page "Articles de Presse"...

  • #1

    Ouest France 28 avril 2018 (jeudi, 03 mai 2018 09:53)

    Les Dunes du Cotentin : histoire au fil du XXème siècle.

    Après avoir édité la trilogie du Pont de la Roque, François Lequiller et son épouse Elisabeth, un couple tombé amoureux de la Côte des îles et du département de la Manche, sortent une nouvelle saga normande intitulée : les Dunes du Cotentin. [...] Le héros, fils de l'estran, va tenter de sortir de la misère en affrontant les divers faits historiques de l'époque...